Le Forum des Eclaireurs d'Atys

Guilde multiraciale d'allégeance Kamiste et de civilisation Fyros
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Une famille pour Ocros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ocros
Floodeur Débutant
Floodeur Débutant


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 13/02/2016

MessageSujet: Une famille pour Ocros   Sam 13 Fév 2016, 17:16

L'autre jour, au pied du téléport de terre d'abondance, j'aurais dû m’asseoir et vous raconter mon histoire :

« J'avais froid. Mon corps semblait ne pas avoir bougé depuis une éternité. Et ce vide dans ma tête. Où suis-je? Comment suis-je arrivée là? Une lumière brûlante m’éblouissait dès que j'essayais d'ouvrir les yeux. Une voix inconnue me souhaite alors la bienvenue et me demande mon nom. Ocros fut ma réponse, j'avais répondu cela sans même réfléchir, mais pour autant je ne savais pas pourquoi. Sans doute était-ce mon nom.
Chang le Fort m'expliquait plein de choses, et m'invitait à m’entraîner, mais il ne savait ni  d’où je venais, ni pourquoi j’étais là. Moi non plus. Rien dans ses propos et rien dans ce que je voyais ne me semblait connu. Je me sentais mal, j’étais terrorisée. Chang me faisait peur, mais je ne savais pas pourquoi.
On m'expliqua que ce camp était un camp où l'on pouvait s’entraîner, que des maîtres allaient me montrer la voie, que le monde était dangereux pour ceux qui ne s’entraînent pas suffisamment. Dès que mes forces furent de retour je commençai mon entraînement. 
Cela me semblait à la fois nouveau et connu, je progressais vite, ce monde était petit et sans grand danger. Je rencontrais Bleck et Solw, on s’entraînait ensemble, on s'entraidait. C'est Solw qui me parla du continent, de ses amis là-bas qui pourraient m'accueillir, que peut-être  là-bas je retrouverais des choses et des gens que je connaîtrais.
Prenant mon courage à deux mains, je me décidai à partir.
Pyr!
J’étais perdue,je ne reconnaissais rien, il y avait des gens partout, la ville était labyrinthique, dès la sortie de la ville des izams m'attaquaient et mettaient ma vie en danger.
Et les amis de Solw était introuvables.  J'avais peur!
M’entraîner, surtout continuer à m’entraîner!
Phileur que je rencontrai pour la première fois voulait m'aider, il me terrorisait malgré sa gentillesse, comme tous les homins en fait.
Un jour, ISE me proposa de me faire visiter le désert, il était si grand et si dangereux, mais elle était si puissante, je me sentais en sécurité à ses cotés. Mais toujours rien qui me fasse remonter le moindre souvenir.
Quand Ise  me proposa d'aller voir au-delà du désert, je ne pouvais qu'accepter, il y avait sans  doute un endroit où je retrouverai quelqu'un.
La route fut périlleuse, mais la puissance de mon amie nous fit arriver chez les Matis, la ville était belle, les homines sublimes et certains homins ne m'y terrorisait pas, mais là encore rien ni personne ne me rappelait quoi que ce soit.
La route vers les lacs me fit rencontrer Ingfarah, elle était la cheffe d'Ise, elle avait l'air de confiance, et je décidai de la rejoindre pour continuer mon entraînement. Et ce fut le cas, je progressais vite, j'apprenais beaucoup, toujours avec ce sentiment de nouveauté et de déjà vécu en même temps. Je me sentais en sécurité, les Larmes étaient soudées, principalement des homines d'ailleurs.
La guerre, tout le monde commençait à me dire que je commençais à pouvoir faire la guerre, je n'avais jamais tué pourtant, l’idée me rebutait, la peur m'envahissait, je m’entraînais sans relâche, pour me rassurer, pour oublier.
Un jour, je retrouvais les amis de Solw, eux non plus ne m'avaient pas trouvé. Jyrvie! elle était si belle, si gentille et si douce. Elle me comprenait, elle me rassurait, je pouvais lui partager mes peurs, mes doutes, mon histoire vide... Je sentais quelque chose de nouveau en moi, mais je compris tout de suite que c’était elle, Jyrvie, l'amour de ma vie! C’était une évidence, nous allions être une famille, elle serait ma famille, ensemble nous aurions des enfants! Mais elle était homine et mes projections n’étaient pas possibles. Mais mon amour me donnait de la force, de l'assurance, du respect de moi même, je pris un chez moi, j'ai relâché mon entraînement, je me faisais belle, pour elle, mais aussi pour moi-même. Le calme intérieur que j'avais cherché dans les quêtes des sages, je le trouvais en Jyrvie.
C'est le jour où j'ai réalisé que j'avais comme Jyrvie les stigmates d'une grossesse que j'ai décidé de tout faire pour retrouver les miens, je quitterai les larmes et rejoindrai les Fyros et les Kamis, sans doute que j'y trouverais des traces de mon passé, de cet enfant.
J'ai erré, seule, libre, sans savoir où aller, rejoignant les Kamis autant que possible.
C'est là que j'ai rencontré ce Matis si attirant, c'est là que je vous ai rencontrés.
Vous semblez unis, respectés et dignes. En attendant que je retrouve les traces de mon passé, les miens s'ils existent, je serais honorée d’être adoptée par votre famille, de participer à vos quêtes. »

J'aurais alors écouté se que vous aviez à me partager de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Mermaidia
Reine du Flood
Reine du Flood
avatar

Nombre de messages : 4753
Age : 34
Localisation : Au soleil !
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une famille pour Ocros   Sam 13 Fév 2016, 18:40

Mermaidia avait bien ressenti l’esprit torturé d’Ocros, écouté ses incertitudes et pourtant vu tout le travail qu’elle abattait sans relâcher la cadence. Comme si… Comme si elle s’était fixé un but malgré la quantité de doutes et de questions qui fusaient dans sa tête. Cherchait-elle à convaincre ou à prouver quelque chose ? A qui ? A elle-même peut-être… Elle y mettait tant de cœur !
Rien que pour cet acharnement, Mermaidia voulait lui tendre la main et lui faire rencontrer les siens, pour que la jeune homine se sente entourée. Qu’elle les rejoigne ou non n’était pas la priorité à ce moment-là. Elle voulait juste l’aider, si elle le pouvait, à y voir plus clair.
La famille qu’elle quittait, les Eclaireurs la côtoyaient souvent. Pas toujours du même bord mais les deux chefs se respectaient et aimaient à combattre ensemble dès que les conditions le permettaient. Mercenaires ils étaient mais non dénués d’honneur et de mémoire. La transition pourrait se faire en douceur pour Ocros, elle n’aurait pas à les renier du jour au lendemain.

Mermaidia écoutait attentivement la jeune homine. Elle tentait de la rassurer, pensait y parvenir mais partiellement car il y avait aussi toutes ces fêlures… Les blessures d’Ocros la renvoyaient à ses propres blessures... Depuis combien de temps n’avait-elle pas revu SokCho ?
Son esprit vagabonda un instant puis elle balaya l’image de la vieille zoraï pour se concentrer à nouveau sur l’homine qui demandait asile. Oui, Mermaidia pensait qu’elle pourrait lui offrir un nouveau foyer. Le Conseil devait se réunir et les Eclaireurs entourer Ocros de leur mieux, qui sait si une nouvelle sœur n’allait pas les rejoindre très bientôt...

_________________
Homins, unissons-nous et agissons dès maintenant afin de préparer notre futur sur la Belle Atys!
Libres et fiers, en quête de notre histoire commune et de nos racines, nous retrouverons et protégerons ce monde qui nous a tant fait vibrer!
Revenir en haut Aller en bas
kilvaner
Grand Floodeur
Grand Floodeur
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 37
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
Je m'améliore en: LG
Compétence 1:
205/250  (205/250)
Compétence 2:
210/250  (210/250)

MessageSujet: Re: Une famille pour Ocros   Dim 14 Fév 2016, 20:25

Kilvaner voyait bien que Mermaidia était perdue dans ses pensées. Il posa la main sur son épaule ce qui l a fit sursauter.

-A ton regard,je crois bien que nous allons récupérer une âme égarée. Et te connaissant tu t en préoccupes déjà ....


un léger sourire se dessinait sur les lèvres de la cheffe de guilde. Laissant Mermaidia quelques secondes a cette réflexion, Kilvaner rangea alors quelques crafts pour la guilde dans le coffre prévu a cet effet. Il remit quelques bûches dans le foyer ce qui fît jaillir des étincelles. Le mini feux d artifice donna son plus grand effet ! le tapis commença a brûler légèrement. D’ailleurs ce n était pas la première fois. Kilvaner mit son pied sur le préambule rougeoyant du vieux tissu. Il soupira et reprit la parole:

- Ne t'inquiète pas...te souviens tu d'où je viens ? mes recherches? l'attente d'une famille....et regarde ce que je suis devenu ! Fyros des lacs au bermuda blanc...c'était étrange n est ce pas ?

Mermaidia restait à l’écouter sans rien dire. Ces phrases devait lui résonner dans la tête comme un bon vieux souvenir.

-Enfin, bref.... tout ce que je peux te dire c est que ma famille est ici. Faisons en sorte qu'Ocros fasse le même parcours que le mien. Mais pas trop hein !!! je tiens à ma place

il éclata de rires, se frotta les mains et alla vers la porte et l'entrouvrit. Quelques mots jaillirent de sa bouche.

- reste toi même surtout

il sorti et ferma la porte

_________________
qui est le fou?...le fou ? ou celui qui le suit ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une famille pour Ocros   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une famille pour Ocros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Acceptés]Cherche belle famille pour nous acceuillir...
» choix d'une famille pour un "débutant"
» Problème pour créer une famille
» Comment votre entourage perçoit votre passion pour Touhou Project ?
» Bienvenue dans la famille !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Eclaireurs d'Atys :: Les Eclaireurs :: Recrutement-
Répondre au sujetSauter vers: