Le Forum des Eclaireurs d'Atys

Guilde multiraciale d'allégeance Kamiste et de civilisation Fyros
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Récits d'un Aller et Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Achilleos
Grand Floodeur
Grand Floodeur
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 33
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Je m'améliore en:
Compétence 1:
0/0  (0/0)
Compétence 2:
0/0  (0/0)

18052016
MessageRécits d'un Aller et Retour

Un dernier effort.
La sol plus dur sous les orteils.

Une lumière qui brûle les yeux.
Le soleil qui réchauffe la peau.

Une silhouette qui chancelle.
Le goût de la Sciure dans la bouche.

Un cri sur la route.
La force des mains qui me soulève.

*************************

Kilvaner se redressa et s’étira longuement pour soulager son dos.
Il pris une longue inspiration pour chasser de ses narines les particules résiduelles de sa dernière source.

Il essuya son front ruisselant sur sa manche fyros et se dit pour lui-même :
- « Le contremaître d’Avendale sera satisfait de cette nouvelle livraison. »

Le soleil tapait dur au-dessus de Thesos et Kilvaner travaillait particulièrement dur ces derniers temps pour amasser les dappers qui lui permettrait d’assouvir envies de robes colorées de sa Rillia adorée.

Alors que le Fyros s’apprêtait à lancer sa téléportation vers FairHaven, son attention fut attirée par un bruyant attroupement au-devant les étables à Mektoubs.

Voyant l’un des gardes de Thesos accourir vers lui en faisant de grands gestes, Kilvaner interrompit l’incantation in-extremis.

**********************

Le Garde tendit à Kilvaner un morceau d'étoffe usé jusqu'à la trame, déchiré, transpercé et visiblement brulé par l'acide à certains endroits.

Malgré l'usure du tissu, Kilvaner remarqua que celui-ci devait être orné d'un motif par le passé.
Une alternance de Jaune et de rouge, un fin trait noir ...

Absorbé dans sa réflexion, son regard glissa sur sa propre poitrine ... Il regarda avec attention le blason figurant sur son torse. Un blason éclatant, un blason pour lequel il donnerait sa vie.

Son regard retourna brusquement sur le tissu érodé.

Le blason des Éclaireurs d'Atys !

Kilvaner laissa choir le fragment de tissu et s'élanca vers la foule, il écarta les badaux et se pencha sur l'homin étendu sur le sol.

L'homin était plutôt petit, émacié et affreusement sale. Vétu de guenilles, ses cheveux gris emmelés en dreadlocks informes, sa ressemblance avec un Cute était frappante.

Les Cutes pourtant n'étaient pas connu pour utiliser des outils. Or, un long manche de bois était attaché dans le dos de l'homin. Le bâton, fracturé à une extrémité, était manifestement usé par un usage long et rigoureux.

Alors que Kilvaner l'examinait, l'homin toussa et ouvrit les yeux. Après quelques secondes d'hébetement, son regard de fixa sur Kilvaner et une lumière les embrasa.

- "K .. Kil ! ... J'ai .. j'ai réussi ! "

Et l'homin s'évanouit à nouveau.


************************************

L’Homin se réveilla quelques heures plus tard.

Rassemblant péniblement ses esprits, un délicieux fumet de viande grillée lui chatouilla les narines.

Il était allongé sur une couche sommaire mais confortable, un feu chaleureux craquait doucement dans l’âtre et des peaux de Varynx ornaient le sol et les murs.
L’endroit lui semblait vaguement familier.

Une fois cette rapide inspection terminée, l’Homin chercha avec avidité la source de la bonne odeur de nourriture qui l’avait sorti de sa torpeur. Il se leva difficilement et constata que des mains attentionnées l’avait baigné et habillé d’une robe simple.

Avec un sourire, il glissa ses doigts dans les longs cheveux d’un rose brillant qui fait depuis toujours sa fierté et se dirigea vers l’âtre où grillaient doucement 2 belles ailes d’Yzam.

L’estomac du Tryker gronda douloureusement et celui-ci attaqua la viande à belles dents.

Alors que son repas était presque totalement englouti, une porte claqua. L’Homin, fit volte-face, inquiet et chercha une cachette du regard.

Des bruits de pas indiquait que quelqu’un descendait les escaliers et s’approchait.


*************

Trop tard, nul part où se cacher, le Tryker se tendit et attendit avec anxiété que l'inconnu surgissent dans la pièce.

Descendant quelques marches, un Fyros fit son entrée. Le Tryker ne put s'empêcher de noter la musculature harmonieuse de l'Homin qui se apparaissait devant lui, le hâle de sa peau, ses mains puissantes. Le Tryker sentit instinctivement que l'inconnu face à lui émettait autour de lui une aura d'autorité impressionnante.

Le Fyros s’arrêta et éclata d'un rire tonitruant qui déstabilisa le Tryker.

- "HAHAHA ... J'avais encore un doute, mais en te voyant ainsi le visage barbouillé de gras, je suis sûr que c'est toi Achilleos! "

Achilleos tomba les bras ballants et la bouche grande ouverte.

- "Qui? Que? ..... KILVANER !"

Achilleos se précipita sur Kilvaner et se mit a grimper sur le dos du Fyros.

- "Bon sang Kil, t'as pas chômé ! Regarde ces muscles !" Le Tryker se mit à tâter les bras de Kilvaner.  Celui-ci se défit aisément du Tryker et Achilleos tomba au sol en riant.

- "Dis moi Kil ..... C'est toi qui m'a lavé?"

****************************************

Le temps avait repris son court immuable pour le Tryker, il avait réintégrer sa famille. Il était chez lui.

Il avait endossé le rôle d'Officier Supérieur, sa valeur était reconnue par le Sarukös lui-même, il était devenu Akenak de Thesos !

Il était Heureux !

Un soir, en rentrant d'une chasse éprouvante, Achilleos tomba nez à nez avec Kilvaner. Le Fyros, torse nu, des perles de sueurs ambrées ruissellant sur son torse musclé, était penché devant l'âtre en train de forger l'une de ses armures noires dont il avait le secret.

Achilleos, impressionné par la musculation harmonieuse de son ancien élève, resta sans bouger quelques secondes sur le pas de la porte avant d'annoncer sa présence.

Kilvaner interrompit son travail et invita son ami à rentrer. Les deux homins s'installérent autour d'un verre et passèrent une partie de la nuit à deviser et à échanger de vieux souvenir.

Soudain, Kilvaner s'adresse à Achilleos.

-" Tiens au fait Achi, le jour où on t'a retrouvé sur la route de Thesos, tu m'a dit quelque chose avant de t'évanouir : "Kil, j'ai réussis!". De quoi parlais-tu?"

Souriant Achilleos plongea dans son sac et posa sur la table, entre les 2 homins, un objet pointu.

-" Je parlais de ça cher ami ! "

************************************

Très fier de lui Achilleos sortit de sa besace une petite fiole contenant un étrange liquide vert et luminescent.

-" Je parlais de ça !"

Kilvaner regardait le flacon d'un air incongru.

-" C'est quoi?"

-" C'est le meilleur alcool que tu n'as jamais gouté !" Répondit Achilleos.

Kilvaner pouffa de rire : "Ca n'a même pas l'air buvable ton truc !"

-" Comment oses-tu insulter ma liqueur de Stinga, maturée à la sève des Primes Racines et arrosées d'un trait de jus de jubla ! La fermentation est extrêmement compliquée ! Il faut de la morve de Tyrancha pour chauffer la sêve je te signale ! .. Mais goûte au lieu de te marrer !"

Essuyant ses larmes, Kilvaner porta le flacon à ses lèvres et en avala le contenu d'un coup. Son rire se coupa net. Un hoquet lui échappa. Sa langue le brûla. Mais, au même moment, il sentit un frisson glacé lui parcourir l'échine. Sa tête lui tourna et il du s'abattre violemment sur une chaise. Il resta ainsi quelques instants sans pouvoir tenir compte du passage du temps...

Soudain, son esprit lui paru plus clair que jamais. De nouvelles idées de confections d'armures assaillaient son esprit. Il sentit la lassitude de ses bras de foreurs le quitter. Son estomac gronda, il avait une faim de vorax ! Il n'avait jamais été aussi en forme !

Kilvaner leva les yeux vers le Tryker goguenard.

-"Alors?" Demanda Achilleos.

Hésitant à reconnaître le mérite du Tryker, Kilvaner répondit : " Bah ... Pas mal .. mais ça vaut pas la bière de Pykus ! "

Kilvaner se leva, empoigna sa pioche et alors que le téléporteur du Hall de Guilde des Eclaireurs l'emportait sous le soleil accablant du Désert, il soupira en se demandant quand il pourrait à nouveau goûter à ce nectar.

*****************************

FIN

_________________

[-= J'mets ma Hache où j'veux ... Et c'est souvent dans la Gueule ! =-]
VideoGame Music


Dernière édition par Achilleos le Mer 18 Jan 2017, 19:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» l'Ordre du Faucon.
» [RESOLU] Treuil aller/retour (?)
» Bordeaux/Porto (BOD/OPO) aller retour avec Ryanair
» [Communauté] Theramore
» Retour du magazine Casus Belli
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Récits d'un Aller et Retour :: Commentaires

avatar
Re: Récits d'un Aller et Retour
Message le Lun 13 Juin 2016, 17:21  Achilleos
Maj :p
avatar
Re: Récits d'un Aller et Retour
Message le Lun 13 Juin 2016, 23:55  Mermaidia
Héhé ! Je lisais ton post en présentation il y a 5mn et j'allais justement te demander si tu n'avais pas envie de le poursuivre ici, merci Wink
avatar
Re: Récits d'un Aller et Retour
Message le Jeu 16 Juin 2016, 12:41  Achilleos
Maj Smile
avatar
Re: Récits d'un Aller et Retour
Message le Sam 30 Juil 2016, 21:34  Achilleos
Maj !
avatar
Re: Récits d'un Aller et Retour
Message le Mer 23 Nov 2016, 17:33  Achilleos
maj !
avatar
Re: Récits d'un Aller et Retour
Message le Mer 18 Jan 2017, 19:33  Achilleos
Maj et Fin !
Re: Récits d'un Aller et Retour
Message   Contenu sponsorisé
 

Récits d'un Aller et Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Eclaireurs d'Atys :: Autour d'un feu de camp (Section RP) :: Récits d'Eclaireurs-
Sauter vers: