Le Forum des Eclaireurs d'Atys

Guilde multiraciale d'allégeance Kamiste et de civilisation Fyros
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le chemin de Khymi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khymi
Floodeur Débutant
Floodeur Débutant


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/04/2010

21042010
Messagele chemin de Khymi

Le bonze posait un regard extasié sur les éléments mobiles du Temple de Ma-Duk. Rien ne semblait pouvoir entamer sa transe, il avait l'air paisible.
Khymi le regardait et se sentait l'envier petit à petit. Elle aurait bien aimé ressentir une telle sérénité...

Après la réunion de ce soir, sur l'avant-poste, elle se sentait fatiguée, déboussolée. Si elle avait rejoint son appartement, elle avait vite compris que le sommeil ne viendrait pas vite ce soir.
Reprenant une vêture moins guerrière, la jeune Matis était ressortie dans les rues maintenant désertes de Pyr et avait laissé ses pas la mener vers le Temple.
Elle ressentait de façon évidente, urgente, l'envie de relire les Textes Sacrés. C'étaient eux qui guidait son choix de vie. Sans doute, la puissance des Kamis l'avait-elle menée à ce choix depuis l'Ile de Silan , peut-être même avant !

Les Racines du Savoir le disaient bien, il incombait aux Homins servant les Révélations de Ma-Duk, de se battre pour libérer Atys de la Goo, de libérer les Homins de l'emprise de la fausse déesse et de ses soldats venus d'on ne savait où.
Répandre les Paroles du Grand Géniteur partout où la voix de la Vérité peut être entendue, partout où la fausse croyance tente de s'implanter, était un devoir Sacré.

Avec émotion, elle se rappelait que les Gardes lui avaient fait chèrement payer le fait de trop s'approcher quand elle avait voulu lire les écrits du Temple peu de temps après son arrivée.
Elle avait compris qu'il ne suffisait pas de se dire kamiste pour l'être, qu'il lui faudrait le prouver.
Il lui avait fallu mener un combat long et dangereux pour avoir le pardon puis la bénédiction du Temple de Ma-Duk !
Elle en avait fait le choix. Elle l'avait assumé et l'assumerait, quelques soient les épreuves à subir.
Son honneur était là.

Elle, qui avait renoncé à vivre parmi son peuple, par amour pour Ma-Duk, connaissait le prix du sacrifice.
Cela ne lui donnait ni fierté, ni regret. Elle était fille d'Atys, servante de Ma-Duk, disciple des Kamis et agissait comme telle.
Juste une évidence, comme respirer ou dormir.

La petite Matis se releva, secouant sa jupe des grains de sciure qui s'y accrochaient.
Elle en caressa le tissu...
Oui, sa Guilde aussi avait une place dans son coeur et elle la servirait, tant qu'elle en aurait la force et tant que rien ne lui serait demandée allant à l'inverse de sa Foi.
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Le p'tit bonhomme de chemin, d'un futur retraité.
» TROC AU CHEMIN VERT
» chemin-vers-2409
» ? tu es sur mon chemin. (kira)
» Triathlon du Chemin des Dames - 22/05/2016
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

le chemin de Khymi :: Commentaires

avatar
Re: le chemin de Khymi
Message le Mer 21 Avr 2010, 12:30  Skyshot
Long est le chemin vers l'illumination Khymi. Courageuse tu as été d'écouter ton cœur en bravant ta sève, celle des matis qui coule en toi.
Dans cette nouvelle maison nous t'accueillons, puisse Ma-Duk guider tes pas et t'aider dans ta voie.
avatar
Re: le chemin de Khymi
Message le Ven 23 Avr 2010, 12:49  Mermaidia
Mermaidia revint sur l’avant-poste des Dunes seule comme elle le faisait parfois, loin des tumultes de la grand Cité. La route était calme, en cette saison les kitins ne prospéraient que très peu à Thesos, faute de garde-manger peut-être. Elle s’assit à l’ombre du bâtiment principal, les yeux rivés sur l’arbre-vrille ronronnant calmement. Elle chérissait ce symbole d’offrande des Kamis pour lequel les Eclaireurs s’étaient battus tant de fois avec leurs alliés et ne pouvait s’empêcher d’admirer une nouvelle fois l’architecture de cette œuvre divine.

Il y a quelques jours ici même elle énonçait aux plus jeunes Eclaireurs à quelles rumeurs ils devraient faire face; le contexte dans lequel ils arrivaient n’était pas des plus simples à comprendre. Elle souhaitait que la guilde, ce creuset d’origines et d’histoires personnelles oeuvrant pour des causes communes, soit un refuge pour les siens et prospère grâce aux actions de chacun. Mais elle pensait aussi qu’elle ne devait pas non plus être éternellement un cocon douillet. Elle voulait que chacun s’arme et soit capable aussi de faire face au monde qui l’entoure en connaissance de cause, qu’il sache faire appel à sa conscience morale et à son cœur.
Les sacrifices et les compromis font parfois partie intégrante du quotidien pour le bien d’une communauté mais elle ne supportait pas les règles ou les ordres donnés sans explication.

Mermaidia repensait alors à Khymi, elle aurait voulu dissiper les doutes de la jeune matisse d’un revers de main comme l'on rend sa sciure au Désert. Elle avait perçu le trouble dans son esprit et attendait qu’elle le formule en questions.
A aucun moment les Eclaireurs ne devaient douter de la dévotion de leurs compagnons envers eux-mêmes, leur Peuple et les Kamis; leurs actes étaient guidés par leur Foi.

Oui, les Eclaireurs avaient toujours adopté un regard pacifiste et une attitude visant au rassemblement sur l’ensemble de leurs frères kamistes mais le sujet était épineux, touchant à l’honneur cette fois-ci. Les pratiques d’autres n’étaient pas tolérables et cela serait être faible que d’accorder un pardon si facilement. De même que d’adopter le même comportement n’était pas en accord avec son mode de pensée. Ces deux attitudes laisseraient la porte ouverte à d’autres débordements, l’ignorance était encore la meilleure solution mais elle ne pouvait pas non plus museler les siens.
Pourtant, elle savait aussi qu’il faudrait faire place nette un jour, que la force passe par l’union mais comment accepter celle-ci avec des homins qui avaient traité les siens comme même leurs ennemis n’avaient jamais osé le faire?
Au fil de combats ou de discussions, les Eclaireurs avaient su gagner le respect de leur blason par les maisons karavanières les plus nobles et ceux qui devraient être ses frères face au Grand Géniteur se permettaient rumeurs et actes irrévérencieux en tous genres ; la trahison d’anciens alliés était encore plus lourde à supporter.

Nul ne savait de quoi était semé le chemin vers l’Illumination, entendre les avis de chacun comme l’autre soir était toujours enrichissant et un regard neuf serait toujours le bienvenu.
Mermaidia pensait que les Kamis n’étaient pas des êtres sanguinaires et croyait toujours en leurs valeurs d’équilibre et de partage, ennemies de tout excès leur avaient-Ils enseigné. Elle avait choisi cette voie-ci au même titre que leurs principaux alliés.
Les Kamis accordaient leurs bienfaits au quotidien sans restriction, les homins se devaient donc de leur en être reconnaissants et de les servir au mieux, idéalement en harmonie…
Re: le chemin de Khymi
Message   Contenu sponsorisé
 

le chemin de Khymi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Eclaireurs d'Atys :: Autour d'un feu de camp (Section RP) :: Récits d'Eclaireurs-
Sauter vers: