Le Forum des Eclaireurs d'Atys

Guilde multiraciale d'allégeance Kamiste et de civilisation Fyros
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fatalitas fils de personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fatalitas
Grand Floodeur
Grand Floodeur
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 46
Localisation : savoie
Date d'inscription : 28/09/2007

Feuille de personnage
Je m'améliore en: forage primes
Compétence 1:
0/0  (0/0)
Compétence 2:
250/250  (250/250)

30122009
MessageFatalitas fils de personne

Le vieux Lek Heriam sort de sa grotte et se faufile entre les jugulas qui en masquent l'entrée.
Comme tous les jours depuis longtemps maintenant, il part forer les matières premières indispensables à sa survie. Depuis qu'il s'est retiré dans les sources interdites, le vieux fyros vit de son forage. Ca n'a pas toujours été le cas, quand il avait encore de la sève, il pouvait encore chasser les bodocs et les lumpers mais a présent les forces lui manquent... Toutes les batailles qu'il a du mener dans sa jeunesse ont laisser des traces dans sa chair et le dernier bodoc qu'il a tenté de tuer a bien failli avoir sa peau... Alors il fore... Il échange une partie de ses mps contre un peu de viande auprès des tribus hostiles qui peuplent les sous sols d'Atys.

Ce jour là, Lek se sent fatigué... Sa jambe blessée par Cherkin lors d'une chasse dans sa prime jeunesse le tiraille atrocement. Il se déplace furtivement en prenant soin d'éviter les kinchers et les varinx qui rodent non loin de lui... Depuis le temps qu'il est retiré dans les primes racines, le vieil homin a appris à déceler le moindre bruit suspect et bien que d'un âge avancé , sa vue et son ouïe sont étonnement acérées. C'est a ce prix que l'on survit dans les entrailles de l'Ecorce...

Alors qu'il contourne un troupeau de bodocs, un bruit insolite attire son attention. On dirait des cris de bébé. Prudemment il s'approche de l'endroit d'où émane les cris et après s'être assuré de ne pas avoir attiré l'attention des aggros a sa droite, il scrute le
terrain environnant... Il découvre alors avec stupeur un bébé homin gémissant, avec pour tout vêtement un lambeau de robe de mage.

Son premier réflexe et de détourner son regard de l'enfant, de s'éloigner et de continuer sa route.
Cet enfant n'a aucune chance ici! émet-il a voix basse. Alors qu'il a parcouru 4 ou 5 mètres, il fait soudain demi tour, ramasse l'enfant et reprend le chemin de la grotte...

Une fois a l'intérieur, il entreprend de couvrir le petit fyros pour ne pas qu'il meurt de froid. Il lui donne du lait de yelk qu'il garde dans une outre en peau de lumper, et l'enfant semble apprécier ce breuvage nourricier.
Si tu est encore vivant demain je te donnerai un nom ! dit il a l'enfant.

Le matin suivant, Lek se léve tôt, il a mal dormi... il se rend en claudiquant vers la paillasse de l'enfant, s'attendant à le trouver raide. A sa grande surprise l'enfant est bien vivant et lui décroche même un sourire quand il se penche sur lui.
Tu as donc décider de vivre jeune homin tu ne sais pas ce qui t'attend! Enfin soit ! Tu as
mérité un nom ! Comme tu sembles vouloir contrarier le destin je t'appelerais Fatalitas !

"-Maitre Lek, Maitre Lek !" dit le jeune fyros en secouant son vieux Maitre couché sur sa paillasse "c'est l'heure !"
Le viel homin grogne et se retourne...
Fatalitas a bien grandi et il est maintenant en âge suivre Lek Heriam dans ses expéditions dans les sources.
Le jeune homin, retourne s'assoir dans un coin de la grotte et attend patiemment que le vieux fyros se lève... Si fatalitas est devenu un jeune fyros d'une douzaine de cycle, Lek en revanche semble en avoir prit 100 !
Quand finalement il se lève, c'est en boitant très bas qu'il se rend autour de la collation préparée par son élève... Les deux homins ne s'échange pas un mot, mangent en silence...Fatalitas a appris depuis bien longtemps à respecter ce moment car Lek ne sent plus vraiment d'attaque et a beaucoup de mal a se lever... Durant tout ces cycles, le maitre a appris tout ce qu'il savait a son élève et malgré qu'il ne soit pas doué pour le forage, il montre un grand intérêt pour l'art de la chasse et du combat...
Ils ont maintes fois passé le vortex pour Dyron et tuer un timari pour son entrainement. Mais depuis quelques temps le maitre n'a plus la force pour de tel voyage... Le jeune homin ne pouvant pas encore lutter contre les animaux des primes racines, ils ne subsistent que grâce au quelques sources que Lek extrait dès qu'il se sent un regain de forme...

"- Tu as été un élève dévoué! "entame Lek, rompant le lourd silence qui pesait dans la grotte." Mais je sens que Ma Duk ne va pas tarder a me rappeler a lui..."
Le vieux maitre fait une longue pose...
"Il est temps pour toi de rejoindre tes frères homins et de faire ton apprentissage sur l'ile de Silan... je vais donc t'emmener au kami qui t'enverra là ou ta vie commence !"
Le jeune homin est très surpris mais dit rien... Pourquoi le maitre ne veut plus de lui ? A-t-il fait quelque chose de mal ? C'est peut-être parce qu'il a secoué un peu fort son maitre ce matin !
Tout s'embrouille dans sa tête, le jeune homin sent les larmes monter et les répriment dans un sursaut de fierté bien fyros, car comme lui a toujours dit Lek quand il se butait en forant les sources qui irrémédiablement lui explosaient a la figure.
" Pas de doute tu es un vrai fyros "
et il partait dans un grand éclat de rire qui se finissait souvent en quintes de toux interminables...
"-Je ferais ce tu veux Maitre!" réussit à articuler le jeune disciple...

"-Fait tes bagages nous partons mon jeune ami !"
Ainsi pour leur dernier voyage, cote a cote, les deux fyros marchent a pas feutrés vers leurs destins ...
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Le plus grand des fils de Dorn est là... fuyez hérétiques, fuyez mutants, fuyez Xénos, je suis la pour tuer, et personne n'y échaperra
» Personne ne sait ce qu'est adevenu Gilneas
» N'y a t-il personne qui habite PARIS ici ?
» les fils de nurgle :P
» Atia Silverswell, Ranger-Capitaine des fils de Quel'Thalas
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Fatalitas fils de personne :: Commentaires

avatar
Re: Fatalitas fils de personne
Message le Jeu 31 Déc 2009, 14:35  fatalitas
Ce jour là il pleut. Le camps grouille de jeunes homins s'affairant à des taches inconnues... Fatalitas regarde le kami et constate que bien que très différent de celui des sources, il n'en est pas moins présent et le gratifie d'un salut enjoué.

A ce moment le jeune homin pense a son vieux maître qu'il a laissé seul au kami...
"Que dois-je faire ?" se demande-t-il.
Il n'a jamais vu autant de monde de toute sa vie, et n'étant pas doué pour la communication, il arpentes le camps en jetant des regard méfiant aux autres... Certains sont d'une race inconnu. Ils sont petits et courent d'une façon qui lui tirerait presque un sourire...

D'autres en revanche sont très grands, portent des masques bariolés et ont la peau bleu !
L'un d'eux d'ailleurs lui passe devant en courant manquant le renverser et ne fais aucun geste pour s'en excuser... Fatalitas sent bien qu'il ne va pas se plaire ici.
"Pourquoi Lek m'a envoyé ici je n'ai que faire de leur formation !!!"

Il se met à regretter la vie rude des Primes racines et la compagnie bougonne de son vieux maître...
"-Je peux t'aider ? demande une petite voix dans son dos.
Réprimant un sursaut de surprise, il se retourne prudement affichant un masque de dédain pour cacher sa surprise. Très vite ses traits se détendent.
La créature qui lui fait face est de toute beauté, elle a des grands yeux mauves et arbore
un immense sourire a sa face de fyros sévère.
-Pourrais tu m'indiquer ou est le chef du camps afin que je puisse commencer ma formation et partir d'ici très vite !
- hihi bien sur jeune fyros mais je pense que tu en a pour un certain temps sur Silan car la formation est longue et non sans risque !!

Avec une aisance naturelle, elle lui saisit la main et l'entraine vers la tour qui domine le camps...
-Viens nous allons voir Chiang le Fort !

Cela fait bien des lunes que le jeune fyros s'entraine, celà lui semble une éternité!
L'épée à la main il estourbit le dernier kipesta qui vient d'attaquer son ami zoraï.... Armand est un foreur forcené, mais se montre un bon partenaire de chasse... Fatalitas préfère quand a lui manier sa "Feu et Colère " et quand il met ses amplis c'est pour utiliser la magie offensive...
L'air est électrique... Fatalitas effectue sa dernière mission sur Silan, il lui reste 4 kipestas et le kiro... Le jeune fyros transpire sous sa moyenne ranger, mais il est déterminé.
Tout en relevant son ami avec un sort de heal, Fatalitas revoit en acceléré, son passage sur Silan... la petite trykette qui le conduisit à Chiang dont le visage devait à jamais resté gravé dans sa mémoire même s'il avait oublié son nom... Sa rencontre avec Armand, au cours de sa mission ou il avait du tuer "Arken" le chef des pillards... Il avait aussi appris à aider les autres au cours de sa formation, ce qui avait pour effet de le rendre plus sociable... La dureté de son visage s'était un peu estompé et avait été remplacé par un grand regard plein de fierté bienveillante
Cà y est... j'ai fini... le kiro maintenant.... "Armand t'es pret ?" l
Le zorai rangea sa pioche et mit ses amplis en faisant un signe de la tête au fyros... il semblait tendu... et c'est ensemble qu'ils coururent abattre le plus gros monstre de Silan, pour enfin se voir ouvrir les portes du Désert Ardent....
avatar
Re: Fatalitas fils de personne
Message le Jeu 31 Déc 2009, 19:39  siel
hehe pas mal Fata. Smile

Mais si je puis me permettre c'est pas très bien édité silent

#EDIT de Merm': A ce sujet, me suis permis de supprimer qq sauts de lignes malvenus en court de phrases; ils cassaient un peu la lisibilité effectivement.
Re: Fatalitas fils de personne
Message le Ven 01 Jan 2010, 03:53  Invité
Bravo Fatal , j'aime beaucoup !
Tu m'a donné envie de faire la mienne.
avatar
Re: Fatalitas fils de personne
Message le Ven 01 Jan 2010, 20:08  Mermaidia
Mermaidia écoutait son frère avec ferveur. Il était si rare de l'entendre s'étendre sur son passé et ce dont il parlait à l'heure actuelle lui était encore partiellement inconnu.

Elle se leva un instant pour reprendre quelques fagots et raviver le feu crépitant devant eux.
L'air était doux ce soir. La paix revenue leur permettait de tels moments de partage.

Elle se mit à détailler les traits de son Frère et le trouvait inhabituellement apaisé. Par moment, un sourire passait même sur son visage et parvenait à le détendre.
Telle était la force des souvenirs, nous faire revivre nos moments passés... Elle sourit à son tour et se replongea dans le récit de son frère.
Re: Fatalitas fils de personne
Message   Contenu sponsorisé
 

Fatalitas fils de personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Eclaireurs d'Atys :: Autour d'un feu de camp (Section RP) :: Récits d'Eclaireurs-
Sauter vers: